Scandale de paris sportifs en Italie : un premier joueur suspendu par la Fédération de Football Italienne

par | 18, Oct, 2023

L’affaire des paris sportifs secoue le monde du football italien, avec plusieurs joueurs visés par des enquêtes. L’élément déclencheur de cette affaire a été les révélations du journaliste et ex-paparazzi Fabrizio Corona, affirmant que le joueur de la Juventus Turin, Nicolò Fagioli, âgé de 22 ans, était endetté à hauteur d’un million d’euros en raison de paris et d’une addiction aux jeux. Des allégations qui ont rapidement abouti à des enquêtes de la part des autorités et de la fédération italienne. 

En effet, le Code de la justice sportive de la Fédération italienne de football (FIGC) interdit formellement aux joueurs professionnels de parier sur le football, sous peine de sanctions pouvant aller jusqu’à trois ans de suspension et une amende de 25 000 euros. La FIGC avait annoncé au mois d’août l’ouverture d’une enquête à l’encontre de ce joueur, qui compte une sélection avec l’équipe nationale italienne, soupçonné d’avoir utilisé plusieurs profils sur des plateformes de paris illégales pour placer des paris sportifs.

La situation a pris une autre dimension le 12 octobre dernier lorsque des enquêteurs mandatés par le parquet de Turin ont interrogé deux joueurs internationaux italiens, Sandro Tonali et Nicolo Zaniolo, respectivement joueurs d’Aston Villa et de Newcastle. Les deux joueurs, alors au centre d’entraînement de leur sélection nationale pour préparer les matchs de qualification de l’Euro 2024, ont dû quitter le rassemblement de l’équipe nationale.

Ces enquêtes et ces interrogatoires doivent permettre d’établir si ces joueurs ont effectivement enfreint au règlement de la fédération. Il convient de noter que les joueurs ne sont pas totalement interdits de paris sportifs, à condition que ces paris soient placés sur des plateformes légales et que le football ne soit pas le sujet des paris.

La FIGC a finalement annoncé, le 17 octobre, la suspension de Nicolò Fagioli pour sept mois, en raison de ses paris sportifs. Le joueur devra également suivre un programme de thérapie pour lutter contre sa dépendance au jeu. 

Une affaire qui soulève des questions sur l’intégrité du football italien et les implications potentielles pour d’autres joueurs, alors même qu’il a déjà connu par le passé plusieurs scandales de grande ampleur, comme le Calciopoli, et que l’équipe nationale se trouve dans une position délicate pour se qualifier à l’Euro 2024.

Nos dernières publications

La prohibition des multi-influences dans le sport

La prohibition des multi-influences dans le sport

Le sport occupe une place centrale dans nos sociétés, incarnant non seulement un moyen de divertissement, mais aussi un vecteur de valeurs telles que l'équité, l'effort et la compétition loyale. Cependant, l'intégrité des compétitions sportives peut être menacée par...