Noël Le Graët démissionne de la FFF

par | 28, Fév, 2023

Annoncé depuis quelques jours, c’est devenu officiel ce mardi. À l’issue d’un comité exécutif attendu : l’ex président de la FFF depuis le 18 juin 2011, Noël Le Graët, a démissionné à la suite d’une succession de polémiques ayant éclaté ces derniers mois. Retour sur la chronologie des faits.

L’ancien président de la 3F, déjà pointé du doigt pour des propos maladroits sur l’absence d’homophobie et de racisme dans le sport, avait été visé par une enquête du journal So Foot en septembre 2022, laquelle indiquait que Noël Le Graët avait tenu des propos à caractère sexuel à certaines de ses collaboratrices et qui révélait certains dysfonctionnements au sein de la fédération. Une plainte avait été déposée par la FFF à l’encontre du magazine français.

À la suite de cette enquête, un audit a été commandité par le Ministère des Sports mi-septembre de la même année. L’ancien président du club de l’En Avant Guingamp n’a pas semblé avoir pris mesure de l’importance des faits puisqu’il déclara au sein de l’émission « Compléments d’enquêtes » : « Ce n’est pas insoluble ça, c’est un coup de peinture. Il y a encore le temps de réparer ça » en évoquant les conditions des salariés de l’hotel (plus que limites) qui recevait les joueurs de l’Équipe de France pendant la Coupe du Monde au Qatar.

Noël Le Graët n’arrangea en rien son affaire en faisant à nouveau polémique, le 8 janvier 2023, cette fois-ci en tenant des propos maladroits à l’égard de la légende du ballon rond français Zinédine Zidane sur son éventuel départ au Brésil pour entraîner la Selecao : « Zidane au Brésil? J’en ai rien à secouer ». Il reviendra sur ses propos le lendemain en présentant ses excuses.

Le témoignage de Sonia SOUID, agent de joueurs, est venu un peu plus enfoncer Noël Le Graët puisque celle-ci a déclaré que ce dernier avait tenu des propos déplacés, et ce de manière répétée : « Mon président me voit comme deux seins et un cul ».

Quelques jours plus tard, le Comité Exécutif de la FFF décida de la mise en retrait du mis en cause ainsi que de sa Directrice Générale, Florence Hardouin, tous deux remplacés par Philippe Diallo, qui assure l’intérim au sein de la 3F depuis le 11 janvier.

L’ouverture d’une enquête pour harcèlement moral et sexuel contre ledit dirigeant par le parquet de Paris à la mi-janvier ainsi que la finalisation d’un audit, jugé « accablant », réalisé sur 4 mois et demi, est venu plus ou moins sceller le sort du dirigeant de 81 ans, qui finit par annoncer sa démission ce 28 février 2023.

Noël Le Graët aurait déjà retrouvé un poste au sein du bureau parisien de la FIFA. D’autres polémiques sont apparues depuis sa récente démission, il est certain que l’histoire n’en finira pas là. Affaire à suivre.

Nos dernières publications

La prohibition des multi-influences dans le sport

La prohibition des multi-influences dans le sport

Le sport occupe une place centrale dans nos sociétés, incarnant non seulement un moyen de divertissement, mais aussi un vecteur de valeurs telles que l'équité, l'effort et la compétition loyale. Cependant, l'intégrité des compétitions sportives peut être menacée par...