France – Espagne : le premier match de football entre streamers

par | 23, Nov, 2022

Les rencontres entre la France et l’Espagne sont souvent au cœur des discussions entre passionnés de sport des deux côtés des Pyrénées. Cette rivalité est un long héritage des sports collectifs. Le football d’abord, puis le basket, où le discours de Tony Parker à l’Euro 2013 résonne encore dans les mémoires des aficionados du ballon orange.

Ce samedi 19 novembre 2022, au stade Jean Bouin à Paris, c’est un nouvel épisode d’un nouveau chapitre qui s’est joué dans cette rivalité sportive historique.

Ce match est la matérialisation physique d’un affrontement qui a eu lieu dans la nuit du 4 au 5 avril 2022 : la Pixel War. Cette nuit-là, Kamel « Kameto » Kebir et Ibai « Ibai » Llanos s’étaient tous les deux mis en commandant pour mener les viewers français et espagnols à la victoire sur une guerre de pixel en ligne. Ces deux streamers se connaissant au demeurant très bien, notamment au travers de leurs équipes e-sport respectives, Karmine Corp et Koi.

Organisé par le streamer Amine, le match a réuni 21 joueurs français contre 19 espagnols. C’est devant plus de 20 000 buts spectateurs dans le stade et plus de 1.2 millions de viewers sur Twitch que les représentants français se sont imposés sur le score de 2 à 0. A l’heure où le mondial de football vient de débuter au Qatar, le match Eleven All Stars n’avait rien à envier à un match professionnel : stade Jean Bouin (à deux pas du Parc des Princes) à guichets fermés (places vendues entre 15 et 53 euros), arbitres (terrains et vidéos). Le professionnalisme a été poussé jusqu’à la réalisation avec un dispositif de 24 caméras, soit plus que pour une rencontre de phase de groupe de Ligue des Champions.

Cet évènement est la preuve, si elle est encore nécessaire, que les créateurs de contenus sont passés dans une nouvelle ère du divertissement sportif. Il s’inscrit également dans une récente tendance des compétitions physiques d’un nouveau genre entre créateurs de contenus. En effet, à peine moins de deux mois après le GP Explorer, cet évènement sportif n’a quasiment rien à envier à un match de football « classique ». Organisé par une agence de production événementielle professionnelle, en partenariat avec Webedia, cet évènement a réuni bon nombre de sponsors de renom, comme adidas ou encore Xbox. Autre partenaire, Canal + a envoyé son commentateur sur des terrains des matches du dimanche soir en Ligue en la personne de Laurent Paganelli. 

Le retentissement de l’événement est tel que dès le lendemain, Antoine Griezmann a félicité cette victoire sur le plateau de Téléfoot, en pleine préparation pour le premier match de l’équipe de France lors du mondial au Qatar.

Crédit photo : Actu.fr

Nos dernières publications

Le Governing Body Endorsement (GBE)

Le Governing Body Endorsement (GBE)

La fin du mercato hivernal 2023 approche pour la majorité des clubs européens et, comme c’est le cas depuis de nombreuses années, les clubs anglais arrivent en première position, en termes d’argent investi sur le marché des transferts. Selon le « International...