Vers une fin du fair-play financier ?

par | 1, Avr, 2021

Voilà une nouvelle qui fait grand bruit chez les experts du football européen. Le journal italien la Gazzetta dello Sport a révélé le 24 mars dernier dans ses colonnes que l’UEFA devrait annoncer très prochainement la fin du “fair-play financier” tel qu’on le connaît.  Lancé en 2010, ce mécanisme avait pour objectif d’assurer une gestion saine des finances des grands clubs européens. Concrètement, il s’agissait de contrôler les finances des clubs qualifiés pour une compétition européenne – Ligue des Champions ou Ligue Europa – afin de s’assurer que leurs dépenses ne soient pas supérieures à leurs recettes. Dans le cas où un club ne respecterait pas cette règle, il s’exposerait alors à des sanctions pouvant aller de la simple mise en garde à l’exclusion de toute compétition européenne.  Si ce système poursuit un intérêt légitime d’assainissement financier du football européen, il avait aussi fait l’objet de vives critiques depuis sa création. Il lui était notamment reproché de favoriser les grands clubs disposant déjà de revenus importants au détriment de clubs cherchant à se développer. C’est par exemple le cas de clubs qui, au cours des dernières années, ont vu arriver à leur tête de nouveaux propriétaires fortunés en mesure d’investir des sommes importantes à court terme, comme Manchester City ou le Paris Saint-Germain.  Le club mancunien s’était d’ailleurs vu sanctionné en février 2020 d’une interdiction de participer à toute compétition européenne pour deux saisons suite au non-respect de ces mesures. L’instance dirigeante du football européen a en effet estimé que le club avait sur-évalué ses revenus sponsoring. Toutefois, l’affaire a ensuite été portée devant le Tribunal Arbitral du Sport par Manchester City qui contestait cette sanction. Le TAS avait alors donné raison au club et annulé la sanction prononcée par l’UEFA au motif que les faits reprochés étaient “non-établis ou prescrits”. Cette décision a de fait gravement nuit à la légitimité et à la crédibilité du fair-play financier, quelques mois après les scandales révélés par les Football Leaks.  La décision du TAS est-elle à l’origine de cette volonté des instances du football européen de mettre fin au fair-play financier dans sa forme actuelle ? Peut-être en partie, mais la crise sanitaire et les pertes qu’elle a engendrées pour l’ensemble des clubs européens en plus certainement le moteur. Dans un tel contexte, il semblerait que la rigidité du fair-play financier ait perdu de son sens. 

La question se pose désormais de la forme que prendra la future réglementation qui viendra lui succéder. Les informations données par le média italien indiquent que l’UEFA réfléchit à mettre en place un système plus souple, moins contraignant tout en cherchant à limiter les excès. Il n’y aurait plus de sanction d’ordre sportif mais uniquement financier. Une réforme qui, ajoutée à celle du format de la Ligue des Champions, peut donner le sourire aux dirigeants des cadors européens.

  Crédit photo : ecofoot.fr

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos dernières publications

Interview de Romain Poite (arbitre rugby)

Interview de Romain Poite (arbitre rugby)

Élu meilleur arbitre français du Top 14 à cinq reprises, Romain Poite est l’un des meilleurs arbitres de rugby de sa génération. Mondialement connu, il s’est hissé au plus haut niveau et est aujourd’hui une figure incontournable de l’ovalie, avec notamment 3 Coupes du...

Interview de Vincent Chaudel (économiste du sport)

Interview de Vincent Chaudel (économiste du sport)

Un écosystème en ébullition : de nouveaux horizons pour le paysage sportif français ? Décryptage. Vincent Chaudel, exerce le métier de conseil dans le secteur du sport depuis le début des années 2000. En 2009, l'économiste du sport est élu Vice-président de Sport et...