Le PSG : football, handball, judo et maintenant MMA ?

par | 13, Mar, 2023

Le samedi 3 septembre 2022 est devenue une date historique pour l’histoire de la MMA (mixed martial arts). Si la discipline reine des arts martiaux se démocratise de plus en plus au niveau mondial notamment depuis la création de l’UFC (Ultimate Fighting Championship – principale organisation de MMA dans le monde) en 2003, elle était pourtant illégale en France jusqu’en 2020. 

Sous l’impulsion d’athlètes français tels que Manon Fiorot, Nassourdine Imavov ou encore de Cyril « bon gamin » Gane, la discipline connait un succès grandissant dans l’Hexagone jusqu’à l’organisation du premier show UFC sur les terres françaises et plus précisément à l’Accor Arena de Bercy, cette nuit du 3 Septembre 2022. 

D’après le journaliste MMA italien Al Zullino, l’UFC chercherait même à organiser son deuxième événement à Paris dès cette année : « L’UFC vise à organiser son deuxième événement sur le sol français, j’entends. Tout est encore en chantier, rien n’est encore fixé, mais il devrait être à Paris l’été prochain, peut-être en août, m’a indiqué une source proche du dossier. » 

À l’instar de ce qu’il s’est produit dans le secteur du gaming, certains clubs sportifs chercheraient à présent à se différencier et à créer leur propre structure de MMA. Premier club en tête de liste : le Paris-Saint-Germain. Le club parisien est bien entendu le principal club français de football. Mais le club n’est plus qu’un club de football. En effet le club parisien à chercher à imiter ce que d’autres clubs européens tels que le Réal Madrid ou encore le FC Barcelone ont fait, à savoir créer un club sportif comprenant donc plusieurs stars de différents sports sous le même nom et blason. Le Réal Madrid est une référence mondiale du football mais également une référence européenne de basketball notamment. QSI (Qatar Sport Investment), actionnaire du PSG, ont ainsi racheté en 2012 le Paris Handball (1) puis ont re-créé la section judo du club à partir du 1er Septembre 2017 (celle-ci avait déjà existé entre 1992 et 2002) grâce notamment à une association entre le club parisien et Teddy Riner, triple médaillé d’or aux JO et décuple champion du monde. Mais le PSG voit encore plus loin. Maintenant c’est à la MMA que le club souhaite s’attaquer. Et le PSG semble avoir une fois encore de l’ambition.

Tout cette rumeur a démarré à la suite d’un tweet publié par le combattant poids lourd français et consultant Aboubacar Bathily le 6 mars dernier et relayé par le journal L’ÉQUIPE : « Selon mes sources, une nouvelle team serait en train de voir le jour, pour bientôt. Le “PSG MMA” avec Ali Abdelaziz, Nasser al-Khelaïfi, Khabib et bien d’autres. 

Ainsi le PSG, par l’intermédiaire de son président Nasser Al-Khelaifi, souhaiterait donc s’entourer des légendes de ce sport avec les personnes de Khabib Nurmagomedov, ancien combattant russe d’origine daghestanaise de l’UFC entre 2012 et 2020 aujourd’hui reconverti en entraîneur, et Ali Abdelaziz, ancien combattant de MMA reconverti manager et promoteur de combats. Pour beaucoup Khabib Nurmagomedov est l’un des plus grands combattants ayant combattu à l’UFC. Il possède il est vrai un total de 29 combats pour 29 victoires dont 19 par KO ou soumissions. Quant à Ali Abdelaziz, c’est lui qui avait fait émerger Khabib Nurmagomedov et il est considéré aujourd’hui comme l’un des managers les plus influents de ce sport. 

Le PSG ne veut donc pas seulement se diversifier et s’implanter dans le MMA. Il veut « rêver plus grand » que cela et devenir certainement un acteur dominant du MMA mondial. Pour cela il devrait donc, comme à son habitude, y mettre les moyens. 

  1. https://www.sportbuzzbusiness.fr/qsi-rachete-paris-handball-le-psg-handball-est-de-retour-avec-le-budget-de-montpellier.html
  2. https://www.psg.fr/judo/presentation

Nos dernières publications

La prohibition des multi-influences dans le sport

La prohibition des multi-influences dans le sport

Le sport occupe une place centrale dans nos sociétés, incarnant non seulement un moyen de divertissement, mais aussi un vecteur de valeurs telles que l'équité, l'effort et la compétition loyale. Cependant, l'intégrité des compétitions sportives peut être menacée par...