Sport & Présidentielle : le programme de Yannick Jadot

par | 30, Mar, 2022

A l’approche des élections à la Présidence de la République du 10 et 24 avril 2022, Jurisportiva dresse un panorama des mesures avancées par chacun des candidats dans le domaine du sport. Si il n’est (toujours) pas un axe majeur de la présidentielle, cet article à vocation descriptive nous apparaît essentiel. 

Certains programmes s’avèrent être denses, d’autres particulièrement légers voire inexistants. Voici donc, un à un et par ordre alphabétique, les propositions « sport » des douze candidats. 

Précisons d’emblée que Nathalie ARTHAUD, Marine LE PEN, ou encore Philippe POUTOU ne proposent aucune mesure liée au sport.

Notre troisième épisode est consacré au programme de Yannick Jadot.

Le sport ne fait pas l’objet d’un chapitre spécifique, mais est majoritairement traité au sein des énoncés relatifs aux services publics de la santé et de l’éducation. Le 29 janvier dernier, il a dévoilé ses intentions en matière de sport. Il affirmait que la culture et le sport seraient au cœur de son programme notamment. Plus de sport au quotidien dans la société est son premier objectif. Tout comme Mme HIDALGO, le candidat « d’Europe Écologie les Verts » a ajouté  une mesure à son programme initial lors de son allocution au CNOSF le 17 mars dernier. 

Concernant le budget dédié au sport, il souhaite le porter à trois milliards d’euros d’ici à 2025. Il est actuellement à un milliard d’euros.

Reconstruire un service public de la santé 

Consacrer 1% du budget de l’État soit 3 milliards d’euros à l’horizon 2025 à un grand plan de développement des activités physiques et sportives, avec une priorité à la relance du sport amateur affaibli par la pandémie de Covid. 

Dans le cadre de la prescription d’activité physique adaptée, les premières consultations médico-sportives seront prises en charge par l’Assurance-Maladie.

L’accès au « Pass Sport » de 300 euros sera élargi aux 18-20 ans.

Promotion du sport féminin et des parasports.

Mise en place d’un nouveau modèle de gouvernance pour les clubs amateurs, professionnels et les fédérations sportives avec le statut de SCIC (Sociétés Coopératives d’Intérêt Collectif).

Développement des sports-nature et les sports de plein air respectueux de l’environnement et élaboration d’un cahier des charges pour les Grands Événements Sportifs Internationaux respectant les droits humains, sociaux, environnementaux.

Le mois de septembre sera un mois de « fête du sport » rassemblant toutes les initiatives existantes du mouvement associatif sportif et olympique (forums associatifs, journées de la forme, « faites du sport », journées et semaine olympiques…).

Pour un service public de l’éducation juste et accueillant 

2h de pause méridienne dans les collèges et les lycées. Cette pause pourra être destinée à la pratique au sein d’associations d’éducation populaire et de clubs sportifs. 

Promotion de l’activité physique et sportive et adaptée à tous les échelons du système scolaire et universitaire : renforcement de la formation initiale et continue des professeurs des écoles en APSA (Activités physiques sportives et adaptées) ; découverte d’une activité physique ou sportive de pleine nature par trimestre au minimum. 

L’accès à des équipements sportifs structurants intégrant le réaménagement des cours de récréation sera garanti, et cela afin de partager l’espace de manière plus inclusive et de favoriser l’accès à la pratique physique sportive, des plus jeunes aux plus âgés. 

Associer les territoires dans leur diversité

Par voie législative, l’égalité d’accès aux commerces de première nécessité, au sport et à la culture sera garantie. 

Préparer la transition climatique avec l’enseignement supérieur et la recherche

Afin d’accompagner l’équilibre de chacun, un accent particulier sera mis sur le développement des centres de santé universitaires, l’accès à un soutien psychologique et aux pratiques sportives.

Lors de son allocution en mars dernier au CNOSF, le candidat a également émis son ambition d’impulser un “ Plan Marshall des équipements sportifs ”.

Crédit photo : CNOSF/KMSP

Disclaimer : Jurisportiva est un média indépendant qui n’a aucune vocation à émettre d’opinion politique. L’intérêt de ces articles est simplement de relayer, au sein d’une saga d’articles, les différentes informations présentes dans les programmes « sport » des candidats à la présidentielle 2022.

Nos dernières publications

Le Governing Body Endorsement (GBE)

Le Governing Body Endorsement (GBE)

La fin du mercato hivernal 2023 approche pour la majorité des clubs européens et, comme c’est le cas depuis de nombreuses années, les clubs anglais arrivent en première position, en termes d’argent investi sur le marché des transferts. Selon le « International...